FAQ Equipements de travail
La sécurité au travail

FAQ Equipements de travail

Retourner à la FAQ
Les articles R. 4323-23, R. 4323-22 et R 4323-28 du code du travail définissent les obligations de vérification périodique ou lors de la mise ou remise en service d’un équipement de travail pour le chef d’établissement.
Ainsi que l’arrêté du 21 décembre 2004, relatif aux vérifications des échafaudages, et notamment les articles 4 et 6.
  • Examen de montage et d’installation de l’échafaudage
    L’examen de montage consiste à s’assurer que l’échafaudage est monté et assemblé de façon sûre, selon une configuration soit prévue par la notice d’instructions du fabricant, soit, dans le cas contraire, définie par un plan de montage. L’examen d’installation comprend l’examen des documents relatifs aux conditions d’installation, la vérification visuelle de l’absence de risque flagrant lié à l’installation de l’échafaudage dans son environnement.
  • Examen de l’état de conservation de l’échafaudage
    L’examen de l’état de conservation comporte des examens visuels destinés à s’assurer de :

    • La présence et la bonne installation des dispositifs de protection collective et des moyens d’accès.
    • L’absence de déformation permanente ou de corrosion des éléments constitutifs de l’échafaudage pouvant compromettre sa solidité.
    • La bonne tenue apparente des éléments d’amarrage, des éléments de calage et de stabilisation ou d’immobilisation, des filets et des bâches sur l’échafaudage et des planchers de chaque niveau.
    • La visibilité sur l’échafaudage des indications relatives aux charges admissibles.
    • L’absence de surcharge flagrante et/ou d’encombrement anormal des planchers de l’échafaudage.